Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 20:55
team-ball.jpgGay ou bi, nous avons tous été au moins une fois attiré par une connaissance hétéro (ou du moins en apparence).

Je vous ai déjà parlé dans un de mes articles, ce qui m'était arrivé avec un ami hétéro d'enfance. Mais mis à part cela, il m'est arrivé une dizaine de fois d'être attiré par un gars de mon entourage.

Je me souviens lorsque j'étudiais, vers la fin de mon cycle universitaire, j'avais déjà franchi le cap du premier rapport sexuel que je vous ai déjà raconté également.

La dernière année, il y'avait de nouveaux etudiants issus d'une ecole et parmi eux se trouvait un tunisien Mehdi. Un rebeu au charme ravageur. Dans les amphiteatres, pendant les cours, j'étais absorbé par lui. Je faisais en sorte de ne pas être trop loin de lui.

Nous étions une promo de 50 élèves environ. Après une semaine de cours, nous etions divisés en 4 groupes pour effectuer les travaux pratiques et dirigés dans de bonnes conditions. J'espérais de tout coeur de tomber dans le même groupe que Mehdi. Je ne connaissais que son prénom. Alors quand je consultais la liste des groupes affichés sur le mur, je comptais retrouver un nom arabe inconnu dans ma liste mais en vain. En effet, nous n'etions pas dans le même groupe. J'avais la rage par cette frustration. Etre dans le même groupe que lui m'aurait permis une meilleure approche de façon a bien sympathiser avec lui.

Bref les jours passèrent, je cotoyais Mehdi à distance par le biais de mes autres collegues. On restait un grand groupe de rebeux, je me souviens qu'on était une dizaine à trainer ensemble et bien sûr Mehdi et d'autres nouveaux élèves restaient parfois avec nous. Mais comme nous etions groupés et que j'étais un peu timide et que lui parlait peu, il n'y avais aucun moyen de lui parler en tête à tête. Et puis même si cela se produirait je ne saurai même pas lui faire la conversation. C'était nouveau pour moi tout cela. J'avais découvert ma réelle attirance envers les mec que seulement 3 mois auparavant. Mais Mehdi restait solitaire la majorité du temps et se ballaidait seul dans les batiments de la fac.

Ce toulonnais avait en plus de cela un bel accent. Le soir, avant de dormir, j'espérait rêver de lui ... non plutôt de lui et moi...

La souffrance grandissait de jour en jour. Un jour j'en ai eu vraiment marre que j'ai tenté le tout pour le tout. En effet, Mehdi avait une voiture. Je decida un jour à l'entreclasse de lui glisser un mot sur son pare-brise lui disant grossomodo "Bonjour mehdi, je te vois tu es souvent seul et que tu ose pas te faire des amis. Je suis un des gars du groupe de rebeux qui trainent ensemble. N'hesite pas à me tel au .........car tu es le bienvenue parmi nous. Au plaisir de mieux faire ta connaissance."

Je flippais à fond d'être pris en flagrant délit lorsque je déposais le mot sur sa voiture. Mon coeur battait trop vite. Une fois que cela était fait, il était trop tard pour revenir en arrière. Mais on m'a souvent dit que "Qui ne tente rien n'a rien". Cependant j'etais certain qu'il n'appellerait jamais. De toute façon je n'avais pas signé.

Le soir, j'étais à la maison vers 19h. Je me prépare à diner avec ma famille quand mon téléphone se met à sonner avec un numero que je ne connaissais pas. C'était lui. Mon coeur est devenu lourd à ce moment là. Lourd de timidité et de gène. Je n'avais jamais connu une situattion aussi loufoque que celle là. Je baffouillais un peu mais mon assurance repris un peu le dessus. Dans ma tête je me disais de lui parler comme si c'etait un pote. Il me dit qu'il était surpris de ce mot mais que cela lui a fait très plaisir que on lui propose une amitié dans une ecole où il ne connait presque personne.

Le lendemain on se salua et nous fîmes plus ample connaissance. Au fil de temps, on resta pote comme avec le reste du groupe. Finalement, il était bien hétéro: il est devenu fou d'une fille d'une école voisine à la nôtre et d'ailleurs ils se marièrent l'année suivante. Content pour lui sincèrement. Le fait de le connaître amicalement m'a calmé mon attirance vers lui mais bon... C'est difficile voire parfois insupportable d'être gay et discret...

Partager cet article

Repost 0
Published by Najim - dans Ma vie
commenter cet article

commentaires

jack 25/02/2009 20:39

jaime bien ton blog car jaime bienn aussi les beurs gays, les berberes et les arabes gay, la différence ici c'est que ton blog est très sensible on vit en toi en le lisant....

cecilia 22/02/2009 11:52

tu c koi c toi ki vo 2la merde! tu c prkoi parce-ke c toi le pd et t jaloux devoir ke najim assume meme si il est discretalor ke toi t un pd ki assume pa et un conard ki est joloux se ce ki s'appecte tel ki sonpetite merde ta pa encor conprie ke l'hommoseualiter ne ce choissi pa tout kme toi ki na pa choissi d'etre joloux

dj 20/02/2009 16:22

ton bloc C 2 la merde tit merde 2 PDConard

ANNE LISE 27/01/2009 23:49

bonsoir ,je suis tombé par pure hasard en tapant kamel houairi de alliance ethnik dans la recherche goggle ,et je suis arrivé la ,vos ecrits sont tres touchants ,on s'y croirait presque !!!bonne continuation

François 20/11/2008 01:32

Vraiment beau et touchant ton récit, ton blog en général

Présentation

  • : Le blog de Najim
  • Le blog de Najim
  • : Recit de ma vie quotidienne en tant que beur musulman et gay à 30 ans
  • Contact

Et Toi ?

Me Contacter : najim93200@live.fr

Recherche

Archives

Catégories